1967-2017

Nouvelles

<< <  Page  5 sur 6  > >>

30 novembre 2014
Catégorie : General
Posté par : Benoît Strepenne
La présentation du numéro 2/2014 du bulletin aura lieu le samedi 6 décembre prochain en la salle du conseil de l’Hôtel de Ville de Saint-Hubert. Vous y êtes cordialement invités.
05 octobre 2014
Catégorie : General
Posté par : Benoît Strepenne

Le troisième numéro de notre bulletin semestriel a été présenté le 20 septembre 2014 à 17 h, au terme d'une journée de commémoration consacrée à l'Ambulance 1034, en la salle du conseil de l'hôtel de ville de Saint-Hubert.

15 décembre 2013
Catégorie : General
Posté par : Benoît Strepenne

Le second numéro du nouveau Bulletin de Saint-Hubert d'Ardenne a été présenté le 9 novembre 2014 en la salle du Conseil de l'Hôtel de Ville de Saint-Hubert.

 

Cahiers d'histoire, Tome IX

Tome XI
Pierre-Paul DUPONT, Liminaire 5
Yves DESMET, La Fontana Andaina, une origine païenne pour Saint-Hubert ? 7
Aujourd'hui encore, on trouve à cinq cents mètres au nord-est de la basilique une source dite de Saint-Hubert qui alimente un petit étang et s'étend par une série de ramifications souterraines sous l'église, la place et l'abbaye. Cette "source de Saint-Hubert" était réputée miraculeuse et connut un regain de faveur en 1927 à l'occasion du douzième centenaire de la mort du saint.
 
Albert VAN ITERSON, Les rapports entre l'abbaye de Saint-Remy à Rochefort et l'abbaye de Saint-Hubert 25
Il n'y a rien d'étonnant à ce que des rapports, assez fréquents au moins à certains moments, aient existé entre le monastère cistercien de Saint-Remy et celui des Bénédicains de Saint-Hubert, la distance qui les sépare n'étant pas grande; d'autant plus qu'il n'y eut pas d'autres abbayes dans la région. Un lien de fraternité entre eux se manifesta spontanément entre ces deux monastères, tandis que les calamités les frappèrent souvent en même temps, ce qui fut l'occasion de se concerter et de voir comment en sortir. Il y eut aussi des événements plus réjouissants, comme l'élection ou la bénédiction d'un abbé ou une simple halte en allant ou en revenant de Bruxelles, Namur, Dinant, Huy ou Givet pour les "Hubertins", et d'Orval ou de Luxembourg pour ceux de Rochefort.  
Jean-Pol WEBER, Bartholomé Pirotte, architecte des châteaux de Mirwart et de Bure ? 41
Devenu propriétaire du château de Mirwart en 1706, Godefroid-Ferdinand de Smackers eut pour première préoccupation l'édification, à l'emplacement des vestiges de l'ancienne fortification, d'un château de plaisance dans le goût de l'époque. Ses ancres donnent la date de 1710 qui correspond à l'achèvement des travaux. Dans la correspondance et la comptabilité du régisseur de Mirwart qui supervisa l'ouvrage, Pol Pirlot a relevé une fois le nom d'un ingénieur Philippeau, de Dinant, et celui de Frère Bérégise Cramillon, de l'abbaye de Saint-Hubert, auquel il attribue sans la démontrer la paternité des plans. Une pièce d'archive récemment découverte ouvre de nouvelles perspectives. Il s'agit d'une quittance rédigée en 1709 par Godefroid de Smackers; elle est signée par "Bartholomé Pirotte, architecque" qui perçoit 115 écus "pour avoir vacké aus bastimens de Mirwart".  
Jacques CHARNEUX, Les cuisiniers et casseroliers à l'abbaye : Saint-Hubert et ses brigades alimentaires au XVIIIe siècle 49
L'article traite de toutes les personnes, stipendiées ou non, permanentes ou occasionnelles, qui produisent les aliments, qui les manipulent ou qui les transforment, qui les préservent et les conservent, qui les achètent et les transportent, enfin qui les préparent dans les cuisines ou qui les servent à la dizaine de tables répertoriées et réparties hiérarchiquement. À l'abbaye de Saint-Hubert, n'importe qui ne mangeait pas avec n'importe qui ! Et encore moins, n'importe quoi n'importe où ! Par ailleurs, pas question d'improviser: il faut sustenter, en les traitant correctement, plus de cent personnes chaque jour de l'année.  
Richard JUSSERET, Le quartier abbatial de Saint-Hubert réinterprété : une mise en "valeurs" ! 73
La réception provisoire des travaux de rénovation des façades et de la cour du quartier abbatial de Saint-Hubert a eu lieu le dernier trimestre 2001. L'opération avait débuté au mois d'août 1999. Ce bâtiment prestigieux classé le 4 juillet 1990, inscrit sur la liste du patrimoine exceptionnel de Wallonie, attendait sa restauration depuis près d'une décennie.
Aujourd'hui, les visiteurs sont surpris - plus encore qu'hier - par les derniers témoins de l'ancienne abbaye de Saint-Hubert. Auparavant l'ancienne abbatiale attirait tous les regards. À présent, le quartier abbatial "retrouvé" suscite tous les étonnements. Ils portent sur la polychromie générale, sur l'aspect de la cour, sur la hauteur du mur, sur la grille choisie… Quelle que soit la nature des réactions, celles-ci se cristallisent toutes sur des options de rénovation qui trouvent leur sens dans l'analyse du bâti appuyée par les archives et les travaux sur le sujet, dans le suivi du chantier, l'histoire de la construction du quartier et son esthétique savante, enfin dans l'avenir qu'il faut dorénavant réserver à ce quartier de grandes valeurs.

 

André MATHOT, Histoire d'une signature. Renier Panhay de Rendeux (1687-1744) auteur de la statue de la Vierge du maître-autel de la basilique de Saint-Hubert 121
André MATHOT & Louis CLAEYS, Etonnante basilique de Saint-Hubert. Géométrie sacrée et cosmo-tellurisme 125
Jean-Marie DUVOSQUEL, La statistique de l'arrondissement de Saint-Hubert (département de Sambre-et-Meuse) publiée en 1802 par le sous-préfet Dewez 135
René SATINET, L'alimentation en eau de la ville de Saint-Hubert de 1830 à 1930 205
Marie-Sylvie DUPONT-BOUCHAT, Jules Lejeune et le pénitencier de Saint-Hubert 209
Emile PECHEUR, Saint-Hubert : la bombe volante du samedi 25 novembre 1944 225
Tables des matières des huit premiers volumes de la collection Saint-Hubert d'Ardenne. Cahiers d'histoire 245