1967-2017

Nouvelles

<< <  Page  5 sur 5

15 décembre 2013
Catégorie : General
Posté par : Benoît Strepenne
Le second numéro du nouveau Bulletin de Saint-Hubert d'Ardenne a été présenté le 9 novembre 2014 en la salle du Conseil de l'Hôtel de Ville de Saint-Hubert.
11 novembre 2013
Catégorie : General
Posté par : Benoît Strepenne

Le site Internet de Saint-Hubert d'Ardenne a été victime d'une attaque informatique et est actuellement en cours de reconstruction.

 

13 décembre 1950 : l'accident de Poix-St-Hubert

par Benoît Strepenne

Le 14 décembre 1950, de nombreux journaux canadiens et américains consacrent quelques lignes à un événement qui s’est produit le jour précédent à proximité de Boix St. Hubert (sic), dans les Ardennes Belges.

Le 13 décembre 1950 vers 15 heures, l’express Bâle-Amsterdam a déraillé peu avant la gare de Poix-Saint-Hubert, à l'approche d'un pont par lequel la ligne SNCB 162 franchit la Lhomme. La locomotive et plusieurs voitures sont tombées dans le ravin creusé par la rivière. Le chauffeur et le machiniste ont perdu la vie. Une quarantaine de personnes sont blessées, deux grièvement.

Voici ce qu’en dit l’Evening Citizen d’Ottawa:

« Train Derailed, 2 Die, 24 Hurt — Brussels, Belgium — The Basel-Amsterdam express was derailed in the Belgian Ardennes near Boix St. Hubert yesterday. The conductor and a mechanic were killed and 24 persons were injured. The engine and one (les photos de l’accident en montrent au moins deux, NDLR) car fell into a ravine. »

La même dépêche est reprise à Ottawa par The Ottawa Journal et, aux Etats-Unis, par l’Abilene Reporter (Abilene, Texas), le Des Moines Register (Des Moines, Iowa), le Corpus Christi Caller-Times (Corpus Christi, Texas), le Valley Morning Star (Harlingen, Texas), le Pottstown Mercury (Pottstown, Pennsylvanie), le Montana Standard (Butte, Montana), le Toledo Blade (Toledo, Ohio)…

Le 14 décembre, à l’ouverture de la séance de la Chambre des Représentants, MM. Frans Van Cauwelaert, Président, et Joseph Pholien, Premier Ministre, rendent hommage aux victimes.

Le 15 décembre, le Nouvelliste Valaisan, publié à Saint-Maurice (Suisse) rapporte l’accident et en donne la cause probable :

« On croit que le déraillement est dû au fait que le train roulait trop vite à une section où le trafic, par suite de travaux, se faisait à voie unique. C’est en reprenant une des voies doubles que le train a déraillé en raison d’une trop grande vitesse. »

Le même jour, dans un second texte, le même journal donne quelques précisions supplémentaires :

« DERNIERS DÉTAILS SUR LE DÉRAILLEMENT DU BÂLE-AMSTERDAM — BRUXELLES, 14 décembre. — La circulation a été rétablie dans les premières de la matinée sur la voie ferrée près de Saint-Hubert dans les Ardennes où l'express Bâle-Amsterdam a eu hier un accident. Le bilan définitif des victimes s'établit à deux tués, deux blessés graves et une quarantaine de blessés légers. Ces derniers ont été soignés sur place puis évacués sur Libermont (sic, Libramont). La plupart d'entre eux ont pu regagner leur domicile. La majorité des voyageurs était hollandais, danois, belges ou norvégiens. »

Voir :